LABORATOIRE

– TRANSFORMATION DE PLANTES –

Parce que chaque plantes abortives ou contraceptives a une multitude d’autres vertus thérapeutiques, un laboratoire de transformation de plantes issues de la serre, propose au public de fabriquer ensemble un baume hydratant ou un macérât huileux* de calendula, par exemple.
Ce laboratoire, moment d’apprentissage, d’échange de techniques et de recettes de grand-mère, d’expérimentations, de ré-invention des savoirs est un espace-temps propice à la réflexion, au débat entre participants autour de sujets comme la phytothérapie, la permaculture et les différents moyens à notre disposition pour devenir plus autonome  et prendre notre santé en main, en redécouvrant la puissance des plantes.

*technique consistant à extraire les propriétés d’une plante en l’infusant dans l’huile.

– PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES –

Achillea_millefolium_1

Achillea Millefolium (Achillée millefeuille)

En compresse, l’achillée arrête le saignement, soigne les blessures et les inflammations de la peau. En infusion, elle soulage les spasmes de l’estomac et des intestins, traite les infections des voies respiratoires, fait baisser la fièvre et soulage les douleurs menstruelles.

Agave Americana (Agave)

Le jus des feuilles appliqué sur les plaies et les coupures favorise la cicatrisation. Ce jus possède également des vertus diurétiques et des effets laxatifs lors de constipation occasionnelle ou de troubles digestifs.
La feuille appliquée sur l’endroit douloureux calme les spasmes et adoucit la douleur.

Aloe Vulgaris (Aloe vera)

Son gel visqueux présent à l’intérieur des feuilles soigne les irritations de la peau et les brûlures. Appliqué sur les cheveux, il les gaine, les hydrate et leur apporte de la brillance. Ce gel est hydratant et revitalisant. Il gomme les cellules mortes, assouplit et régénère la peau.

Ananas comosus (Ananas)

La bromélaïne d’ananas, est une enzyme rare capable de transformer les protéines et de stimuler les sécrétions digestives. Présente en plus grande quantité dans la tige que dans le fruit, elle est utilisé dans le soin des articulations. Son action anti-inflammatoire apaise les douleurs de l’arthrose.

Anemone pulsatilla (Anémone pulsatille)

En infusion, l’anémone réduit les symptômes du stress et de l’anxiété. Grâce à son effet sédatif et relaxant, elle traite l’insomnie. Analgésique, elle est utilisée en cas de maux de tête.

Artemisia Absinthium (Absinthe)

Appliquée sur les brûlures, les contusions ou les plaies, l’absinthe est un excellent antiseptique qui entraîne une guérison parfaite. Consommée en tisane, pour traiter les troubles digestifs, prévenir les ballonnements ou les flatulences et soulager les spasmes abdominaux.

Artemisia vulgaris (Armoise commune)

L’infusion d’armoise est excellente pour améliorer la digestion. Elle soulage la fièvre et expulse les vers parasites .Appliquée en externe, elle réduit l’inflammation des piqûres d’insectes.

Calendula officinalis (Souci)

En usage externe, grâce à ses vertus anti-inflammatoires et anti-bactériennes, le calendula traite les problèmes cutanés d’irritation, de démangeaison, d’inflammation de la peau (psoriasis, eczéma, acné). Apaise et cicatrise les blessures et les coups de soleil.

Calotropis procera (Pommier de Sodome)

Le latex du pommier est anti vomitif et anti-poux. Ses feuilles sont vermifuges.

Conium maculatum (Grande ciguë)

Les racines et les feuilles de la grande cigüe soignent les hernies, la pleurésie et l’épilepsie. Utilisée en pommade pour son action anesthésique, elle traite les raideurs musculaires, la toux spasmodique et les spasmes œsophagiens.Appliquée en cataplasme, elle soigne certains engorgements chroniques, particulièrement ceux des glandes.

Ecballium elaterium (Concombre explosif)

En usage externe, le concombre explosif traite et cicatrise les maladies de peau comme la gale et les tumeurs bénignes. Utilisé en compresse, il soigne la sinusite, les douleurs articulaires et les névralgies.

Echinops spinosus (Boule azurée)

La décoction de racine est utilisée contre les douleurs stomacales, la mauvaise digestion et les maux urinaires. La plante broyée est dépurative. Elle soigne l’insuffisance veineuse et le diabète.

Daphne gnidium (Garou)

Les feuilles séchées et broyées, associées au henné favorise la croissance, la souplesse et le dégraissage des cheveux. L’écorce, sous forme de pommade soigne les maladies de peau comme les furoncles.

Nerium oleander (Laurier rose)

La macération des feuilles, en friction externe, est recommandée contre la chute des cheveux. La décoction de racine est employée, en gargarisme, pour soulager la gingivite.

Mentha pulegium (Menthe pouliot)

Rafraichissante, apéritive, tonique.
Utile en cas d’inappétence, de troubles gastriques et digestifs. Grâce à son effet stomachique, elle agit efficacement contre la digestion difficile en infusion.
Aide à lutter contre les rhumes, les inflammations du larynx et les bronchites.
Parfois surnommée herbe aux puces, pour son action anti-puces.

Petroselinum sativum (Persil)

En usage local, la persil frais soigne les ecchymoses, contusions et piqures d’insectes. Les fruits et les racines sont utilisés contre la rétention d’eau.

Retama sphaerocarpa (Rétames)

La poudre de feuilles utilisée sur les plaies et les éruptions cutanées est cicatrisante et antiseptique. La décoction de feuilles a des propriétés purgative et vermifuge.

Ruta graveolens (Rue)

La rue a des vertus tonique et stimulante qui facilitent la digestion. Le jus des feuilles est utilisé contre les piqûres d’insectes. C’est un répulsif pour les insectes, anti-puces et pucerons.

Urginea maritima (Scille)

Utilisé en massage, le bulbe en décoction dans l’huile d’olive, soulage les douleurs rhumatismales.

Stachys_palustris_Sturm4